Pour utiliser au mieux les compétences et l’expérience de ses administrateurs, ANPERE a pris l’initiative de se doter de trois comités consultatifs qui structurent et alimentent la réflexion du conseil d’administration et du bureau. Ils les aident ainsi à accomplir leurs missions avec un maximum d’efficacité et de clairvoyance :


Le comité Développement et Communication

Présidents : Nadine Personnettaz, Alain Raoux

Raoux

A gauche : Nadine Personnettaz ,Administratrice Retraitée  


A droite : Alain Raoux, Administrateur Retraité

Ce comité développe les moyens de communication des associations et propose des services innovants aux adhérents d’ANPERE et ANPERE Retraite. Il coordonne des actions entre les adhérents et les réseaux commerciaux. Composé d’administrateurs ayant souhaité s’impliquer activement dans ces domaines, ce comité est un atout important pour la promotion de vos associations : animation du site www.anpere.fr, préparation du magazine ANPERE… et Vous, information des réseaux commerciaux…


Le comité Juridique et Fiscal

Ce comité traite les questions d’ordre juridique et fiscal soumises par les bureaux, les conseils d’administration et les comités de surveillance des PERP. Composé d’administrateurs experts dans ces domaines (juristes d’assurance, avocats, magistrats), il est à même d’alimenter les instances des associations en avis argumentés sur l’ensemble des sujets qui lui sont soumis : impact des nouveaux textes réglementaires, évolution de la fiscalité… Le comité consultatif Juridique et Fiscal est le garant du bon fonctionnement et de la bonne gouvernance de vos associations.


Le comité Politique de Placement
des fonds propres de l’association.

La mission du comité est de coordonner les politiques de placement des fonds propres des associations et de proposer aux bureaux une politique de placement et une gestion financière prudentes et cohérentes. Le comité est garant de la mise en œuvre de la politique financière validée par les conseils d’administration. Il est composé des trésoriers des deux associations et du délégué général. Le comité se réunit au moins deux fois par an. La politique de placement des fonds propres mise en place depuis plusieurs années a permis aux associations de traverser la crise en toute sérénité.