Accueil > S'engager > Aidants

Le bilan de la Journée Nationale des Aidants 2018


La 9ème édition de la Journée Nationale des Aidants a eu lieu samedi 6 octobre, avec une orientation particulière sur le thème de la santé. (Voir notre article «Un plaidoyer pour les aidants... et leur santé»)


Le collectif organisateur «Je t'aide» a lancé à cette occasion le prix «Initiatives Aidants». Les lauréats se sont vus décerner une enveloppe destinée à les aider à poursuivre leur projet en faveur des aidants. Jeune maman d'un enfant atteint d'une maladie rare, ou équipes professionnelles agissant sur le terrain, les cinq lauréats ont séduit le jury par la pertinence de leurs initiatives. Découvrez-les ici

238 actions menées sur le territoire national 

Durant cette journée, sur tout le territoire national, se sont déroulées 238 actions destinées aux aidants. Conférences, ateliers bien-être, projections de films, pièces de théâtre... toutes ces manifestations ont fait l'objet d'un écho médiatique important de la part des journaux locaux. 

D'année en année, cette JNA, comme chacun désormais l'appelle, gagne en importance pour susciter des actions de soutien aux aidants, mais aussi pour rappeler aux pouvoirs publics la nécessité de mesures concrètes pour se mettre au diapason d'un fait de société totalement inédit: presque 22% de la population française adulte vient en aide à un proche fragilisé, sans oublier qu'au moins 300 000 jeunes sont aussi concernés (voir notre article «Les jeunes aidants»).

Des ministres sur le terrain

Ce 6 octobre à Paris, la plate-forme de répit des aidants Jeanne Garnier a accueilli le premier ministre Edouard Philippe, et la ministre de la santé et des solidarités, Agnès Buzyn.

Un déplacement ministériel qui symbolise l'acuité de la question du soutien aux 11 millions d'aidants que compte notre société. Le premier ministre a déclaré: 

« Il faut faire en sorte que le sujet des aidants, avec toutes les difficultés que cela comporte, ne soit plus quelque chose qu’on supporte chacun de son côté», ajoutant qu’«on est parti pour vivre tous ça»

Quelques jours auparavant, lors de la Journée internationale des personnes âgées, Mme Buzyn avait donné le coup d'envoi du plan «Grand âge et autonomie» qui débute par une vaste consultation citoyenne intitulée «Comment mieux prendre soin de nos aînés».

Lors de sa visite à la plate-forme, la ministre a fortement encouragé les personnes présentes à y apporter leur contribution.   Cette consultation fait effectivement une place importante à la question des aidants. Chacun peut y participer jusqu'au 10 décembre.

Le soutien aux aidants: entre urgence et chantiers à long terme

Le lien entre grand-âge et question des aidants est important, puisque 57% des aidants accompagnent une personne âgée, selon le 4ème baromètre des aidants de la fondation April, publié précisément à l'occasion de la JNA.

Ce pourcentage en augmentation (il était de 49% en 2015), montre bien que notre société doit affronter sur tous les plans les conséquences de son vieillissement,

Par ailleurs, ce baromètre révèle aussi que les aidants en 2018 sont plus nombreux à s'occuper de plusieurs personnes fragilisées.

Cela vient rappeler l'urgence de mesures d'envergure pour soutenir les aidants sans lesquels notre système de santé, de maintien et d'hospitalisation à domicile ne pourrait résister.

A ce propos, il sera intéressant de suivre l'accueil qui va être réservé par le Sénat à la proposition de loi de Madame Jocelyne Guidez, sénatrice de l'Essonne, qui remet notamment à l'ordre du jour la question du financement du congé de proche aidant (on se souvient que la proposition dans ce sens  du député Pierre Dharéville avait été rejetée par l'assemblée nationale en février 2018).

 


Imprimer
En partenariat avec :

La Maison des Aidants® : «Accepter d'être aider pour mieux aider son proche»


La Maison des Aidants® est un centre ressource pour l’ensemble des Aidants de proche prenant ou souhaitant prendre en charge un proche dépendant.L'association La Maison des Aidants® accompagne les aidants, autour d'un projet participatif et indépendant. Depuis dix ans notre approche globale de l'accompagnement des aidants (coaching, formations, ligne d'écoute, orientation, valorisation des témoignages, etc.) a inspiré la structuration de nombreuses associations sur tout le territoire français. Il n’existe pas une solution mais des solutions d’accompagnement des Aidants et c’est cet ensemble qui concoure à l’amélioration de leur situation.           


Le site internet : www.lamaisondesaidants.com


Un site participatif et collaboratif pour les Aidants familiaux:

  • « Boîte à outils de l'Aidant » et « L'Aidant face à » riche d'informations et de conseils pour les soutenir, en tâchant d'embrasser toutes les problématiques qui traversent la vie des Aidants,
  • ouvert sur l'Europe et le monde : la condition des Aidants et des politiques en leur faveur au-delà de nos frontières peut fournir des sources d'inspiration et de réflexion au plan national,
  • « Billet d'humeur » et « Dossiers-débat » permettent aux Aidants de s'exprimer directement et de choisir les thèmes qui les concernent.

Le service Allô-Aidants


Allô-Aidants propose aux Aidants des séances de coaching téléphonique pour les aider à gérer une situation difficile. L’aidant noue avec un interlocuteur professionnel une relation de confiance.


La formation


Un besoin largement exprimé par les aidants.

L’Aidant engage tout ou partie de sa vie dans un rôle auquel il n’est pas préparé. Il en résulte très souvent des situations de fragilité où l’équilibre précaire risque de se rompre à tout moment.

La Maison des Aidants® propose des formations en entreprise, auprès des aidants, auprès des professionnels qui interviennent à domicile.

 La dynamique du « Faire avec les Aidants » conduit l’action de La Maison des Aidants®.


 

Pascal JANNOT : Président fondateur de La Maison des Aidants®

 

 

Un plaidoyer pour les aidants... et leur santé

Article précédent

Un plaidoyer pour les aidants... et leur santé

Statut des aidants : une notion floue

Article suivant

Statut des aidants : une notion floue