Accueil > S'engager > Aidants

Les innovations dans les services à domicile


Dans notre précédent article, nous évoquions le thème des services à la personne qui peuvent contribuer à soulager le quotidien de l'aidant.Dans celui-ci nous aborderons les nouveaux services qui viennent enrichir les prestations traditionnelles.


Ces solutions facilitent la vie à domicile des personnes âgées ou  handicapées et de leurs aidants.

L'offre n'est pas toujours répartie uniformément sur le territoire.

Il n'est pas non plus toujours simple de la repérer quand elle existe. C'est pourquoi cet article tentera de donner un aperçu des évolutions qui traversent ce marché dynamique.


Les nouveaux services à la personne

Tout en restant dans le cadre de la définition fiscale des services à la personne, de plus en plus d'organismes ajoutent à leurs prestations, pour se démarquer de la concurrence, une dimension de personnalisation du service et de lien social. Ainsi, certains prestataires proposent des packs complets de services à la carte :

 

  • accompagnement à l'extérieur de la personne fragilisée (démarches, courses, sorties, loisirs...),
  • soins de l'animal de compagnie en cas d'absence,
  • livraison des repas à domicile,
  • assistance informatique (utilisation d'internet) ou administrative (déclarations, dossiers...),
  • courses en fonction des consignes du client,
  • préparation à domicile des repas,
  • bricolage, petites réparations ou entretien du jardin,
  • coiffure ou esthétique à domicile...

 

Certaines entreprises se sont d'ailleurs spécialisées sur l'un ou l'autre de ces services : on trouve de plus en plus de coiffeurs, d'artisans ou de professions libérales indépendants proposant leurs services exclusivement dans le cadre des services à la personne.

Concernant la confection et la livraison de repas à domicile, ce sont plutôt des entreprises d'envergure nationale qui ont investi ce créneau. Certaines d'ailleurs ont des partenariats avec les grandes enseignes de services à la personne, permettant à celles-ci d'inclure ce service dans la carte de leurs prestations.

 

On signalera aussi des initiatives à caractère plus solidaire et intergénérationnel, comme la plateforme Silver Touch, qui met en relation étudiants et seniors.


Le cybermarché

La grande distribution évolue également avec le contexte de vieillissement de la population, mais aussi celui des rythmes de vie des actifs.

Après le «drive» qui consiste à faire ses courses en ligne, puis d'aller les chercher au point «drive» du supermarché, de nombreuses enseignes proposent maintenant de livrer les courses à domicile.

Les tarifs appliqués à la livraison sont variables, et n'entrent pas dans le champ des déductions fiscales.

Mais il peut être intéressant pour l'aidant de connaître ces possibilités et d'y faire appel régulièrement ou ponctuellement.

Un site national permet d'identifier, en fonction de la commune de résidence, les enseignes qui proposent une livraison à domicile ici

Les produits en conserve ou surgelés que l'on peut commander sur catalogue ou sur internet, offrent aussi des alternatives intéressantes pour faire livrer à domicile des produits de longue conservation.

Enfin, il faut souligner le développement de la vente de «paniers frais» commandés sur internet et livrés à domicile. Ces nouvelles formes de consommation sont rendues possibles par des plateformes numériques, tout en favorisant, à l'inverse de la grande distribution, les petits producteurs.

Elles sont intéressantes pour qui n'a pas le temps (les actifs) ou la possibilité (les personnes âgées ou handicapées) d'aller au marché pour s'approvisionner en produits frais.

On peut utilement consulter le site Drive-fermiers


Le déploiement vers le domicile d'activités normalement exercées en lieu fixe

Pour terminer ce tour d'horizon des prestations à domicile, on signalera des innovations dans le secteur de la santé, visant à apporter à domicile des soins qui impliqueraient normalement un déplacement de la personne.

C'est ainsi que

  • des dentistes,
  • des audioprothésistes,
  • des opticiens,
  • des ergothérapeutes,
  • … et plus récemment des pharmaciens,

s'organisent en réseau afin d'intervenir au domicile lorsque la personne ne peut pas se déplacer.

Encore limitées dans leur rayon d'action géographique, on peut penser que ces plateformes vont se développer.

Pour se faire une idée des possibilités existantes, on peut taper sur un moteur de recherche les termes dentiste, opticien, ergothérapeute..., en ajoutant «à domicile» pour voir apparaître certaines de ces initiatives.


 ARTICLE MARS 2019 N° 18 LMA/ANPERE

Imprimer
En partenariat avec :

La Maison des Aidants® : «Accepter d'être aider pour mieux aider son proche»


La Maison des Aidants® est un centre ressource pour l’ensemble des Aidants de proche prenant ou souhaitant prendre en charge un proche dépendant.L'association La Maison des Aidants® accompagne les aidants, autour d'un projet participatif et indépendant. Depuis dix ans notre approche globale de l'accompagnement des aidants (coaching, formations, ligne d'écoute, orientation, valorisation des témoignages, etc.) a inspiré la structuration de nombreuses associations sur tout le territoire français. Il n’existe pas une solution mais des solutions d’accompagnement des Aidants et c’est cet ensemble qui concoure à l’amélioration de leur situation.           


Le site internet : www.lamaisondesaidants.com


Un site participatif et collaboratif pour les Aidants familiaux:

  • « Boîte à outils de l'Aidant » et « L'Aidant face à » riche d'informations et de conseils pour les soutenir, en tâchant d'embrasser toutes les problématiques qui traversent la vie des Aidants,
  • ouvert sur l'Europe et le monde : la condition des Aidants et des politiques en leur faveur au-delà de nos frontières peut fournir des sources d'inspiration et de réflexion au plan national,
  • « Billet d'humeur » et « Dossiers-débat » permettent aux Aidants de s'exprimer directement et de choisir les thèmes qui les concernent.

Le service Allô-Aidants


Allô-Aidants propose aux Aidants des séances de coaching téléphonique pour les aider à gérer une situation difficile. L’aidant noue avec un interlocuteur professionnel une relation de confiance.


La formation


Un besoin largement exprimé par les aidants.

L’Aidant engage tout ou partie de sa vie dans un rôle auquel il n’est pas préparé. Il en résulte très souvent des situations de fragilité où l’équilibre précaire risque de se rompre à tout moment.

La Maison des Aidants® propose des formations en entreprise, auprès des aidants, auprès des professionnels qui interviennent à domicile.

 La dynamique du « Faire avec les Aidants » conduit l’action de La Maison des Aidants®.


 

Pascal JANNOT : Président fondateur de La Maison des Aidants®

 

 

Journée nationale des Aidants 2019 : 41 % des votant.e.s ont choisi la précarité comme thème

Article précédent

Journée nationale des Aidants 2019 : 41 % des votant.e.s ont choisi la précarité comme thème

Aidant à distance - Partie 1

Article suivant

Aidant à distance - Partie 1