Pour bien vieillir, il est bien connu que la meilleure alternative est de rester chez soi. Encore faut-il pouvoir y être en sécurité et autonome. Il est pour cela essentiel de détecter les principaux facteurs de risque du domicile, afin d’y apporter les aménagements qu’il convient et continuer de vivre sereinement chez soi.


Chaque année en France, plus de 15 000 seniors décèdent suite à un accident domestique. Et même si ces accidents ne sont heureusement pas tous mortels, leurs conséquences sont plus graves chez les personnes âgées que chez les jeunes. Les effets du vieillissement rendent en effet ces personnes plus fragiles et les blessures plus sérieuses. Plus généralement, certains gestes du quotidien, sans être accidentogènes, peuvent causer des difficultés à une personne âgée.

Il convient donc d’identifier les principaux facteurs de risque et de difficulté dans chacune des pièces de la maison afin d’agir pour les réduire.


L'accès à la maison


La vigilance doit commencer dès l’extérieur de la maison, il serait en effet dommage d’avoir une maison entièrement adaptée mais de ne pas pouvoir y accéder en toute sécurité. Aussi, il est nécessaire de vérifier les éléments suivants :

  • L’éclairage doit être suffisant et bien dirigé, afin qu’il n’y ait pas de zones d’ombres et que l’accès à la serrure soit facilité
  • La boite aux lettres doit être accessible et facile à ouvrir
  • L’entrée doit être dégagée de tout obstacle, et s’il y a une marche, celle-ci doit être visible. On peut envisager l’installation d’une rampe ou d’un garde-corps pour en faciliter la montée
  • La porte d’entrée ne doit pas être trop lourde à pousser et la poignée de la porte doit être facile à saisir et à manipuler. Par exemple, une poignée ronde qui se tourne ne sera pas adaptée à une personne souffrant d’arthrose…

La chambre

Lieu de vie indispensable chez n’importe qui, la chambre doit être particulièrement adaptée pour un senior afin de lui éviter tout danger.

  • Il est indispensable de pouvoir rentrer et sortir de son lit facilement, aussi, celui-ci doit être suffisamment relevé, et l’installation d’une barre de relevage peut être envisagée.
  • Les éclairages doivent être accessibles facilement depuis le lit, pour éviter les chutes lors des levées en pleine nuit. L’installation de veilleuses ou d’éclairages automatiques permettent de gagner en confort et en sécurité.
  • Les volets doivent être faciles à ouvrir et fermer, sans avoir à se pencher par la fenêtre. Ils peuvent être également automatisés pour limiter les efforts et risques.
  • Le sol doit être dégagé et non glissant. Le nombre de prises au sol doit être suffisant pour éviter les fils et il convient d’éviter les tapis et de disposer d’un nombre de rangements suffisant pour limiter les obstacles au sol.
  • L’installation d’un téléphone dans la chambre est recommandée pour pouvoir répondre facilement au téléphone en soirée ou lorsque l’on se repose dans la journée.

La cuisine 


Près de 24% des accidents domestiques ont lieu dans la cuisine, c’est donc une pièce à ne pas négliger dans son aménagement pour le confort et la sécurité. Il convient d’être vigilant sur un certain nombre d’éléments :

  • Tout doit rester accessible depuis le sol: la plupart des chutes chez les seniors surviennent lorsque ces derniers grimpent sur un support pour accéder à un point en hauteur. Il existe aujourd’hui des systèmes à hauteur réglable permettant de ne négliger aucun espace de rangement tout en limitant les risques.
  • Les plaques de cuissondoivent être équipées de dispositifs de sécurité : coupure automatique pour du gaz, contrôle de chaleur sur des plaques électriques…etc
  • Installer un évier de faible profondeuravec des robinets faciles à atteindre permet de simplifier leur utilisation et nettoyage

La salle de bain 


Avec la cuisine, la salle de bain est la pièce de la maison ou surviennent le plus de risques. Il ne faut en aucun cas négliger sa sécurité.

  • L’éclairage doit être suffisant, sécurisé et précis afin de favoriser le confort pour se laver, se maquiller ou se raser
  • Les prises de courant doivent être bien localisées et sécurisées contre les projections d’eau
  • Le sol doit être dégagé et non glissant, en prêtant une attention particulière aux tapis, qui sont un facteur de chutes important. La pose d’un revêtement de sol antidérapant et la fixation des tapis sont des solutions simples mais efficaces contre ces risques.
  • Le remplacement de la baignoire par une douche, plus sécurisante, peut être envisagé pour faciliter la toilette
  • L’installation de barres d’appui murales bien scellées près de la baignoire/douche et des toilettes permettent de limiter le risque de chutes et de gagner en confort

 Vous l’avez compris, aucune pièce de la maison n’est à négliger dans l’adaptation de son domicile pour son confort et sa sécurité. Il est possible de faire appel à des experts tels qu’un ergothérapeute ou une société spécialisée dans l’aménagement du domicile telle que DOM&VIE afin de bénéficier de conseils adaptés et d’aménagements sur mesure.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.dometvie.fr