L’Assurance maladie a récemment mis en ligne un calculateur qui détermine à partir de quand l’assuré doit effectuer sa troisième dose de vaccin anti-Covid et quand son pass sanitaire sera désactivé en l’absence de nouvelle vaccination.


Face à la 5ème vague d’épidémie du nouveau coronavirus, le gouvernement a décidé d’inciter les Français à effectuer une dose de rappel de leur vaccination contre le Covid-19. Autorisée initialement six mois après la dernière injection, cette troisième dose (pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca) ou deuxième dose (pour le vaccin Janssen) peut désormais être réalisée cinq mois après la fin du schéma vaccinal initial (ou « primo-vaccination »).

Les 18 ans et plus éligibles à la dose de rappel ne doivent pas traîner, sachant qu’ils disposent de seulement deux mois pour se faire vacciner une troisième ou une deuxième fois. Passé ce délai, leur pass sanitaire sera désactivé à compter du 15 décembre 2021 (pour les 65 ans et plus) ou du 15 janvier 2022 (pour les 18-64 ans). Les sept mois après la primo-vaccination étant glissants, la date de désactivation potentielle du pass peut largement excéder le 15 janvier prochain.

Un service gratuit et accessible

Ainsi, une personne majeure qui aura reçu sa dernière dose le 15 septembre 2021, sera éligible à la dose de rappel à partir du 15 février 2022 et risquera, en l’absence de nouvelle vaccination, de voir son pass sanitaire être désactivé le 15 avril 2022. Pour aider les Français à s’y retrouver, l’Assurance maladie a mis en ligne, le 2 décembre dernier, sur le site Ameli « Mon rappel vaccin Covid ».

Accessible gratuitement depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, ce service permet de connaître sa date de rappel et sa date de fin de validation de son pass sanitaire en l’absence d’une nouvelle injection. Pour cela, il suffit d’indiquer sa date de naissance, puis en cas de contamination, la date de son test PCR ou antigénique positif. Cette dernière information est disponible sur le portail SI-DEP (https://sidep.gouv.fr/cyberlab/patientviewer.jsp). Les personnes positives au Covid-19 doivent effectuer leur dose de rappel six mois après leur test.

Seulement quatre étapes

L’internaute ou le mobinaute doit ensuite préciser le nom du vaccin utilisé lors de la dernière injection. Il est mentionné dans l’application mobile « TousAntiCovid » ou sur le téléservice https://attestation-vaccin.ameli.fr/. L’assuré entre enfin la date de la dernière dose du schéma de vaccination initial. Ces quatre étapes franchies, sa date de rappel et sa date de fin de validation du pass s’affichent sur l’écran.

L’Assurance maladie rappelle que les personnes majeures doivent effectuer leur dose de rappel dès que possible dans un centre de vaccination, une pharmacie, chez leur médecin, auprès d’une infirmière, d’une sage-femme ou d’un chirurgien-dentiste. Les personnes âgées de 65 ans et plus, qui sont prioritaires, peuvent réserver un créneau de vaccination au 0800 730 956. Celles âgées de 80 ans et plus souhaitant être vaccinées à domicile peuvent appeler le 0800 730 957.


Source : Cliquez-ici